Déclaration d'inaptitude alors que le salarié est en arrêt de travail


En principe, la déclaration d'inaptitude d'un salarié oblige l'employeur a rechercher un reclassement et, à défaut, de procéder à son licenciement pour inaptitude.

 

Jusqu'à présent il était exigé que la déclaration d'inaptitude soit faite lors d'une visite de reprise, c'est à dire à un moment où le salarié ne se trouvait plus en arrêt de travail.

 

Cette exigence était contraignante pour les salariés qui devaient attendre l'organisation d'une visite de reprise, celle-ci n'était obligatoire qu'au bout de 2 mois d'arrêt de travail.

 

La Cour de cassation est revenue sur cette règle et n'exige plus que le salarié ne se trouve plus en arrêt de travail pour être déclaré inapte:

 

"Le médecin du travail peut constater l'inaptitude d'un salarié à son poste à l'occasion d'un examen réalisé à la demande de celui-ci sur le fondement de l'article R. 4624-34 du code du travail, peu important que l'examen médical ait lieu pendant la suspension du contrat de travail". (Cass. soc., 24 mai 2023, n°22-10.517).

 

En d'autres termes, un salarié peut être déclaré inapte à son poste alors qu'il se trouve en arrêt de travail.

 

Au cas d'espèce, le salarié avait demandé un rendez-vous médical à son initiative et obtenu un avis d'inaptitude alors qu'il n'était en arrêt que depuis 10 jours.

 

Cette nouvelle donne va avoir de fortes incidences pratiques:

 

  • Les salariés placés en arrêt de travail vont plus rapidement pouvoir être déclarés inaptes à leur poste;
  • Les salariés dont l'état de santé s'est dégradé bénéficient désormais d'un levier de négociation dans le cadre de leur départ;
  • Corrélativement le contentieux en contestation de l'avis d'inaptitude, jusqu'alors assez confidentiel, devrait se développer.

 

Mieux vaut être accompagné par un avocat afin de connaitre les subtilités en lien avec la procédure d'inaptitude.

 

 

 


Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Derniers articles

Rupture conventionnelle: attention au délai de carence de FRANCE TRAVAIL (POLE EMPLOI)

16 Jan 2024

 
La rupture conventionnelle du contrat de travail est devenu un moyen privilégié de rompre le contrat de travail.
 
En principe, tout le monde y trouve son ...

Salariés en forfait en heures: comptez vos heures!

10 Oct 2023

La durée légale du travail en France est de 35 heures par semaine.

Il est néanmoins possible de prévoir un aménagement spécifique de cette durée du travail,...

Le différé Pôle Emploi généré l'indemnité conventionnelle de licenciement

28 Sep 2023

Les salariés dont le contrat de travail est rompu du fait d’une rupture conventionnelle ou d’un licenciement, hors faute grave ou faute lourde, bénéficient d...

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.