Préjudice automatique en cas de dépassement des durées maximales de travail


Le droit français est en principe hostile aux préjudices automatiques.

 

Un salarié doit démontrer l’existence d’un préjudice s’il compte obtenir le paiement de dommages et intérêts en lien avec la violation d’une règle issue du code du travail.

 

Ce principe est en pratique très contraignante puisqu’il est souvent impossible de démontrer concrètement l’existence d’un préjudice.

 

La Cour de cassation a donc introduit quelques exceptions.

 

Parmi ces exceptions se trouve les cas où l’entreprise a:

  • Violé les règles relatives à la durée maximales hebdomadaire de travail (Cass. Soc., 26 janv. 2022, n° 20-21.636). Pour rappel, la durée hebdomadaire de travail ne peut excéder 48 heures ou 44 heures sur une période de 12 semaines consécutives (art. L. 3121-20 et L. 3121-22 du code du travail)
  • Violé les règles relatives à la durée maximale journalière de travail (Cass. Soc., 11 mai 2023, n° 21-22.281). Pour rappel, la durée quotidienne de travail ne peut excéder en principe 10 heures (art. L. 3121-18 du code du travail)

 

Ce préjudice est automatique dès la première violation de la règle, et même si cette violation ne s’est pas répétée.

 

La Cour de cassation ne précise toutefois pas comment doit être indemnisé ce préjudice.

 

Une juridiction pourrait parfaitement reconnaitre un préjudice automatique… à hauteur de 1 euro.

 

Les salariés auront donc tendance à « forfaitiser » le préjudice, soit à un hauteur d’un certain nombre de mois de salaire moyen , soit à hauteur de X euros par violation (généralement autour de 100 euros par violation).

 

Attention cette règle ne s’applique pas aux salariés ayant conclu une convention de forfait en jours.

 

Encore faut-il que le forfait annuel en jours a bien été conclu et exécuté dans les conditions prévues par la loi et la convention collective, ce qui est rare.

 

En cas de questions n’hésitez pas à m’appeler afin d’analyser votre dossier.

 


Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Derniers articles

Rupture conventionnelle: attention au délai de carence de FRANCE TRAVAIL (POLE EMPLOI)

16 Jan 2024

 
La rupture conventionnelle du contrat de travail est devenu un moyen privilégié de rompre le contrat de travail.
 
En principe, tout le monde y trouve son ...

Salariés en forfait en heures: comptez vos heures!

10 Oct 2023

La durée légale du travail en France est de 35 heures par semaine.

Il est néanmoins possible de prévoir un aménagement spécifique de cette durée du travail,...

Le différé Pôle Emploi généré l'indemnité conventionnelle de licenciement

28 Sep 2023

Les salariés dont le contrat de travail est rompu du fait d’une rupture conventionnelle ou d’un licenciement, hors faute grave ou faute lourde, bénéficient d...

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.